LE CYCLE : FAIRE LE CINÉMA ?

 

 

Avec Où faire le cinéma ? Paris Images Cinéma - L’industrie du rêve avait ouvert en 2013 un nouveau cycle de réflexion autour du processus de décision de fabrication des films dans leur ensemble - de leur préparation à leur diffusion - en étudiant et analysant la situation actuelle en France, tout en établissant des comparateurs avec ses voisins européens.

 

Pour la première fois en 2014, à l’occasion de la deuxième partie de ce cycle, nous avons invité un pays dans le cadre de cette 14e édition : un focus sur l'Allemagne a été établi, soit une approche inédite de présenter d'autres modèles d'organisation et de financement, afin de les confronter de façon productive aux modèles français. Grâce aux témoignages de donneurs d'ordre, producteurs et techniciens allemands ou de français ayant travaillé en Allemagne, nous avons examiné le savoir-faire allemand, tout en étudiant les ponts avec notre propre industrie cinématographique.

 

UN PAYS INVITÉ : LA CHINE

 

 

La prochaine édition de Paris Images Cinéma - L’industrie du rêve, la 15e depuis sa création en l'an 2000, se déroulera du 4 au 6 février 2015.

 

En 2015, avec Où faire le cinéma ? - QUELS NOUVEAUX HORIZONS POUR LA COPRODUCTION ? Paris Images Cinéma - L’industrie du rêve se propose de continuer à explorer les cinématographies étrangères en étudiant leurs modèles de production, d’organisation du travail, et de distribution ainsi que leurs avancées techniques et en les comparant aux nôtres.

 

Après avoir étudié la question du Made in France et notamment la réelle signification du concept de french touch à travers des enquêtes européennes menées avec Ecran Total, analysé les possibilités de coopération avec nos voisins européens lors des Rencontres Professionnelles Art et technique, nous allons achever ce cycle, qui correspond à nos 15 ans d’existence, en faisant un focus sur la coopération franco-chinoise, plus que jamais d’actualité.

 

Nous repoussons davantage les frontières géographiques pour cette troisième partie d’Où faire le cinéma ? afin d’analyser plus en détails le fonctionnement de la Chine qui se révèle déjà comme un partenaire important pour le cinéma et l’audiovisuel français dans les années à venir.

 

La Chine représente un nouveau marché en pleine émergence à l’heure où près de 15 salles de cinéma ouvrent par jour à travers le pays. Malgré un système de quotas très strict pour les films étrangers, tout reste à construire pour conquérir le public chinois, qui s’est déjà placé au rang de second marché le plus lucratif à l’étranger (derrière les Etats- Unis) pour les films français.

Afin de contourner les quotas tout en prospectant de nouvelles sources de financement, la coproduction apparaît comme le moyen idéal d’investir ce marché tout en travaillant de concert. Si nos deux cinématographies peuvent paraître très différentes, force est de constater que les possibilités de collaboration sont nombreuses. Notre système de financement du cinéma peut s’avérer séduisant pour un pays comme la Chine : nous accueillons très largement le tout-puissant cinéma américain tout en conservant une cinématographie nationale très forte.

 

Cette alliance s’est d’ailleurs déjà concrétisée à travers plusieurs films franco-chinois qui ont vu le jour depuis 2010 grâce à l’accord sur la coproduction signé entre la France et la Chine. Parmi ces projets, on dénombre à la fois des films à moyen budget et d’autres à gros budget comme le dernier long-métrage de Jean-Jacques Annaud qui vient de se tourner en Mongolie chinoise. Nous ne manquerons pas de revenir sur ces projets internationaux exemplaires à travers nos débats et nos projections.

 

Paris Images Cinéma - L’industrie du rêve invitera pour cette 15e édition de grands acteurs du cinéma chinois (producteurs, réalisateurs, représentants du gouvernement, techniciens, ...) afin de débattre durant nos Rencontres Art et Technique des possibilités et des limites de la coproduction franco-chinoise à l’heure actuelle, en évoquant à travers des études de cas précises les méthodes de travail de chacun.

 

Cette mission sera bien entendu prolongée par nos partenaires du Paris Images Trade Show qui incluront donc également la Chine dans leur programme, et accueilleront eux aussi cette délégation au cours de leurs différents évènements.
Enfin, le cinéma chinois sera mis à l’honneur dans notre programmation de films projetés durant ces trois jours de festival. Nous rappellerons par là même que le public français est depuis longtemps un des plus ouverts à la cinématographie asiatique et ses plus grands auteurs.

 

 

PROGRAMME DE CETTE 15ème ÉDITION >>>

 

  • s-facebook
  • s-youtube