MERCREDI 25 JANVIER 2017

Paris Images Cinema - L'industrie du rêve ouvre cette 17ème édition dédiée au cinéma indien en rendant hommage à l'un des plus grands films de Jean Renoir, Le Fleuve, tourné en Inde. Son influence a été décisive pour des cinéastes comme Satyajit Ray ou Martin Scorsese.

en présence du réalisateur Arnaud Mandagaran

19 h 00 - Projection d'Autour du Fleuve

Autour du fleuve est un documentaire d'Arnaud Mandagaran (2008 - 60 mn) retraçant la genèse du film de Renoir, grâce au récit de nombreuses anecdotes tout en transmettant plusieurs clés de lecture à ceux qui s'apprêtent à traverser Le Fleuve...

20 h 30 - Projection du Fleuve (en version restaurée)

1951 / 99'

 

RÉSUMÉ

Dans la région de Calcutta, au Bengale, une famille d’expatriés britanniques vit sur les bords du fleuve sacré où le père dirige une presse à jute. Sa fille aînée, Harriet, une jeune adolescente romantique, partage ses loisirs avec Valerie, la fille unique d’un riche propriétaire. Toutes deux sont amies avec leur voisine Melanie, née de père anglais et de mère indienne. Un jour d’automne arrive le capitaine John. Les trois jeunes filles ne tardent pas à tomber amoureuses de cet étranger…

 

AUTOUR DU FILM

Après avoir essuyé un échec commercial pour son dernier film hollywoodien, La Femme sur la plage, Jean Renoir a un véritable coup de foudre en lisant un roman de Rumer Godden, inspiré de la propre enfance de l'écrivaine en Inde. Également auteure du Narcisse Noir adapté 4 ans auparavant par Michael Powell et Emeric Pressburger, elle se lie rapidement d'amitié avec le grand cinéaste français et tous deux écrivent à 4 mains l'adaptation qui sera portée à l'écran de nombreuses difficultés pour trouver les financements nécessaires.

Après plusieurs mois de tournage difficiles, Jean Renoir livre son premier film en couleurs, empreint d'une poésie raffinée, véritable déclaration d'amour à l'Inde. On pourra notamment évoquer les décors signés Eugène Lourié, fidèle de Renoir (sur La Grande illusion, La Règle du jeu, La Bête humaine, ...) et qu'on retrouvera plus tard aux génériques des films de Samuel Fuller, Charlie Chaplin ou encore Robert Siodmack. L'atmosphère du film est en effet loin des habituels clichés hollywoodiens de l'époque sur l'Inde tout en réussissant à saisir la spiritualité et le folklore indiens au détour de scènes inoubliables, sublimées par une utilisation impressionnante du technicolor.

 

Mais au-delà de ce nouveau chef-d’œuvre de l'un des orfèvres du cinéma français, Le Fleuve aura néanmoins une certaine influence sur le cinéma d’auteur indien. En effet, pour ce projet, Renoir s'entoure de plusieurs techniciens indiens dont l'assistant de production Subrata Mitra et l'assistant d'Eugène Lourié, Bansi Chandragupta, respectivement futurs chef opérateur et décorateur de Satyajit Ray. Ce dernier a d'ailleurs vent du tournage de Renoir qu'il admire profondément. Il ose frapper à la porte de sa chambre d'hôtel pour s'entretenir longuement avec lui. Ray contribuera à trouver des décors pour Le Fleuve et sera encouragé par le réalisateur français à se consacrer à son tour au cinéma, en concrétisant son projet d'adaptation du roman La Complainte du sentier (Pather panchali) 3 années plus tard.

নদী

নদী

Soirée Autour du Fleuve

de Jean Renoir

au Christine 21, à Paris
  • s-facebook
  • s-youtube