Yash Raj Films est l’un des studios fondateurs du style Bollywood, ce cinéma commercial de langue hindie qui fait vibrer l’Inde depuis des décennies. À l’origine de certains des plus grands succès de la deuxième industrie cinématographique au monde en terme de revenus, (première en terme de production) Yash Raj Films n’est pas seulement une maison de production, mais un label de qualité - à travers l’Inde et à l’international.  

Aashish Singh, responsable du pôle production de la société et dont le nom figure au générique des plus grands blockbusters indiens des années 2000, nous fait l'honneur de participer à cette 17ème édition de Paris Images Cinema - L'industrie du rêve. 

Fondé le 27 septembre 1971, à la date du 39ème anniversaire de Yash Chopra, Yash Raj Films est étroitement associé à la trajectoire de son créateur. Figure tutélaire du cinéma hindi, avec plus d’une vingtaine de longs métrages, celui que l’on nomme “The King of Romance”, est connu pour le glamour de ses films. Pendant plus de cinq décennies, il n’aura de cesse de redéfinir les codes du cinéma hindi et d'imposer sa marque. 

Bollywood repose sur le star system, et Yash Chopra contribuera à faire de l’acteur, mais pas uniquement, un pilier du succès commercial d’une œuvre. Dès ses premiers films, il s’entoure des plus grands noms : poètes, paroliers, musiciens, chanteurs, chorégraphes et acteurs. Tous contribuent au succès phénoménal des films Yash Raj.

Yash Chopra

Connu pour magnifier ses stars à l’écran et respecter ses actrices, Yash Chopra offre ses rôles mythiques à Amitabh Bachchan (Deewar en 1975, Kabhi Kabhie en 1976) et révèle Shah Rukh Khan. Ce dernier a collaboré à 9 productions Yash Raj Films, la plupart signés par Yash Chopra lui-même, comme Darr (1993), Veer-Zaara (2004) ou encore Jusqu’à mon dernier souffle (Jab Tak Hai Jaan), film posthume sorti en 2012.

Jusqu'à mon dernier souffle (2012) de Yash Chopra, produit par Aditya CHopra et Aashish Singh

Studio incontournable à Bombay, Yash Raj Films obtient notamment ce statut en apportant un soin particulier aux séquences musicales de ses films. Celles qui font la magie du style Bollywood et qui font tant de mal à la renommée internationale de ce cinéma, sont pourtant de purs joyaux cinématographiques. Montagnes enneigées, vallées verdoyantes, lacs isolés, sont les motifs des scènes iconiques de l’univers Chopra.

Véritable machine promotionnelle, la musique tient une place centrale dans l’industrie du cinéma commercial. À l'aide de son propre label de musique, YRF Music diffuse les bandes originales des films avant les sorties en salle. Télévision, radios, réseaux sociaux diffusent alors en boucle les item songs, primordiales au succès du film.

 

Yash Raj Films poursuit son expansion d’envergure en se diversifiant : web-séries, filière dédiée à la jeunesse branchée et distribution des films. Yash Raj possède les plus grands studios de tournage du pays et des bureaux en Angleterre, aux États-Unis et aux Émirats Arabes Unis. Malgré le décès de son créateur en 2012, la compagnie se fixe pour objectif de produire 7 à 8 films par an. Pour reprendre ce flambeau au poids économique significatif, outre les talents-maisons c'est le fils de Yash Chopra lui-même, Aditya Chopra, qui suit les traces de réalisateur-producteur de son père depuis les années 1990.  

Aashish SINGH

YASH RAJ FILMS

Fils du grand producteur K.P. Singh, Aashish Singh grandit dans un environnement qui favorise son intérêt pour le cinéma. Et c’est tout naturellement qu’il emprunte cette voie  à la sortie de son école de commerce. 

Après avoir travaillé aux côtés de son père sur deux films (Hum To Mohabbat Karega en 2000 et Jurm en 2005) afin d’apprendre les ficelles du métier, il décide de rejoindre un grand studio tandis que l’industrie est alors en pleine mutation.

 

Il intègre ainsi Yash Raj Films en 2005 et officie en tant que producteur délégué des blockbusters Dhoom 2 et Chak De India, deux énormes succès au box-office indien.

Fort des ces premières réussites, il prend la tête du pôle production du studio et participe à plus de  40          

longs-métrages en l’espace de 10 ans. Il travaille souvent en étroite collaboration avec Aditya Chopra qui n’a plus à envier les plus grands succès de son père depuis son premier film en 1995, Dilwale Dulhania Le Jayenge, succès phénoménal encore projeté dans une salle de Bombay plus de 20 ans après sa sortie.

S’il est réalisateur avant tout, Aditya Chopra s’investit étroitement dans la production des films du studio. On le retrouve notamment aux côtés d’Aashish Singh aux génériques de hits du box-office indien comme Jusqu’à mon dernier souffle, Dhoom 3, Ek Tha Tiger, Rab Ne Bana Di Jodi, et Sultan.  

Cette riche carrière a conduit Aashish Singh à produire des films tournés dans plus de 35 pays, notamment la dernière réalisation en date d’Aditya Chopra : Befikre, dont le tournage a intégralement eu lieu en France.

  • s-facebook
  • s-youtube